top of page
  • Photo du rédacteurToundrigo

Travelife : En avant la certification éco-responsable !

Porté par une vision plus verte du métier de réceptif, notre co-président Jean-Christophe Viard, a souhaité engager les équipes ToundriGo dans une démarche de certification Tourisme Durable. L’objectif ? Obtenir le label Travelife à l’horizon du 1er trimestre 2024 ! Mission acceptée par les membres du Comité ToundriCare qui forment le noyau dur en charge de piloter les différents aspects de ce projet en s’assurant des bonnes pratiques métier et RH/RSE.





« Ce processus n’est pas seulement un examen ou un audit administratif, il est là pour nous aider à faire évoluer ToundriGo vers encore plus d’engagement pour promouvoir un tourisme plus durable, pour la sauvegarde de notre planète et pour une vision positive, optimiste et enthousiaste de notre métier. C’est un défi passionnant : comment pouvons-nous – en tant qu’entreprise citoyenne – apporter notre contribution à la transition écologique et responsable de notre industrie touristique ? » harangue Jean-Christophe Viard avec passion.


Convaincu de l’intérêt et du bien fondé de l’application de pratiques plus durables au sein de notre corps de métier depuis bien des années, il siège également au Conseil d’Administration de Tourisme Durable Québec.


C’est d’ailleurs ici qu’il a rencontré Isabelle Pécheux, à la tête de l’agence Passion Terre, spécialisée dans le conseil et la formation en Tourisme Durable. Afin de nous aider dans ce projet exigeant, minutieux et dense qu’est l’obtention de la certification Travelife, Isabelle et sa collègue Véronique seront aux côtés de ToundriGo à chaque étape du parcours !




Valérie et Isabelle (Passion Terre)



Travelife : une certification cohérente et adaptée


En matière de durabilité, il existe une multitude de labels et certifications « vertes ». C’est pourquoi, il est important de faire le bon choix ! Travelife est un programme équitable qui aide les tour-opérateurs et les agences de voyage à gérer et à améliorer leurs impacts sociaux et environnementaux, en se conformant aux critères internationaux de durabilité.


Autrement dit, il s’agit d’une certification qui adapte les objectifs de développement durable dictés par l’ONU (Organisation des Nations-Unies) au métier du tourisme. Un choix cohérent pour ToundriGo qui va devoir se conformer aux exigences d’un référentiel spécifiquement pensé pour le métier de réceptif, afin de devenir certifié.


Plus de 200 critères et mesures, comprenant tous les domaines de gestion d’une agence de voyage, constituent la grille d’évaluation en vue de l’audit final. Travelife permet d’aborder des thèmes liés au développement durable ainsi qu’à la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) comme la gestion des déchets, la santé et sécurité au travail, les relations avec les communautés locales ou encore la protection des écosystèmes.



Objectif 2024 : un parcours jalonné d’étapes clés


Le programme de la certification suit un processus en trois étapes, chacune faisant évoluer le statut de l’entreprise. A l’heure actuelle, ToundriGo s’apprête à être « engagé » Travelife, c’est-à-dire qu’un comité a été mis en place et il se forme avec l’agence Passion Terre pour mettre en œuvre les bonnes pratiques d’entreprise. L’équipe ToundriCare s’attelle à définir la mission et la vision commune de ToundriGo en lien avec le projet. Il va ensuite être primordial de procéder au diagnostic interne et externe de nos différentes marques et d’avancer vers la mise en place des processus en conformité avec les exigences de base évaluées par Travelife.


A ce stade, si notre rapport d’activité est conforme, c’est-à-dire qu’il correspond à la demande du référentiel, ToundriGo deviendra officiellement « partenaire » Travelife. Nous pourrons entamer une démarche de communication auprès de nos clients et parties prenantes.


Enfin, dans un dernier temps, la conformité de l'entreprise avec l’ensemble des normes internationales sera évaluée par un auditeur indépendant. Pour cette étape, les exigences sont plus strictes que celles demandées pour être partenaire. Si l’audit est un succès, ToundriGo deviendra alors fièrement « certifié » !



L'équipe du Comité Vert



Le tour de la question avec Marie Ardouin, coordonnatrice RH/RSE


Marie partage sa semaine entre son bureau chez ToundriGo et les bancs d’HEC Montréal dans le cadre de son Master en Développement Durable ! C’est donc tout naturellement que Marie s’est vu confier le pilotage et le suivi et la rédaction des processus pour Travelife, de gérer les échéanciers de la certification et de suivre les impacts RSE-RH de ToundriCare. Tout un programme !



Est-ce que le délai, fixé à début 2024, semble raisonnable ?


Oui, car nous avons déjà une base solide en termes de pratiques. Le plus long va être de mettre tout cela sous forme de processus rédigés, mais le terreau est fertile ! La volonté d’embarquer ToundriGo vers un projet RSE solide ne date pas d’hier pour ses présidents.


Avant la pandémie de Covid-19, des actions liées à la durabilité ont été mises en place au bureau et ont repris depuis septembre comme le compost ou les 5 à 7 éco-responsables. J’ajouterais que pour respecter le délai et réussir notre pari, l’implication de tous va être indispensable. Il faut que tous les collaborateurs soient avec nous dans cette démarche. N’oublions pas que le dernier jalon pour obtenir la certification est l’audit, c’est-à-dire que quelqu’un va venir scruter les processus mis en place et s’assurer qu’ils soient respectés par tous !


Pourquoi Travelife est un projet important d’un point de vue de la politique RSE ?


Nous allons pouvoir mettre en avant les aspects sociaux de cette certification qui vont dans le sens du bien-être des collaborateurs. Par exemple, il est indispensable d’avoir une politique de télétravail car c’est devenu une réalité dans le monde du travail. Déjà, c’est impactant en termes de durabilité avec l’économie de transport pour venir au bureau. Et puis, cela permet un meilleur équilibre vie pro/vie perso et démontre aussi la confiance du gestionnaire, ce qui contribue au confort du collaborateur.


D’autre part, nous allons pouvoir mettre en avant les questions de durabilité qui sont aussi liées au RSE. A chaque entretien que je fais passer, le futur collaborateur me demande systématiquement comment ToundriGo est engagé dans le développement durable. C’est au cœur des préoccupations de la nouvelle génération qui arrive sur le marché du travail et qui a grandi avec ses notions !


Je pense qu’à conditions de travail égales, entre une entreprise qui ne communique pas et une entreprise engagée, le choix est vite fait pour le candidat… Bientôt, je vais pouvoir m’appuyer sur Travelife qui atteste que ToundriGo applique des processus établis en lien avec un référentiel reconnu et légitime.



Pour les collaborateurs, comment va se traduire concrètement la certification Travelife ?


Dans les faits, le document global rédigé dans le cadre de la certification va devenir notre politique RSE ToundriGo officielle. Ce document pourra être fourni aux collaborateurs au même titre que le document de politique RH qui est fourni lors de l’embauche. Pour l’aspect sociétal, cela concerne l’attitude au travail par exemple, mais aussi des sujets concrets comme l’équité des salaires, l’égalité hommes-femmes ou encore la transparence de la gouvernance.


D’un autre côté, concrètement, Travelife va nous amener à ajuster ou modifier nos façons de faire actuels. Il faudra que chaque département prenne connaissance de ses propres processus et les applique correctement. Je voudrais insister sur un point qui me semble important : il ne faut pas placer la durabilité au-dessus des autres processus déjà établis, qui sont tout aussi importants, ni séparer la thématique de la durabilité dans un document à part.


L’idée est d’incorporer, de greffer la partie « développement durable ». Exemple, il ne faut pas dissocier le fait de demander à un fournisseur ses tarifs, du fait de lui demander également quelle est sa gestion des déchets afin de respecter nos engagements éco-responsables Travelife.



Marie Ardouin - Coordonnatrice RH/RSE



Le changement fait toujours un peu peur… Comment convaincre les collaborateurs ?


Nous avons la chance chez ToundriGo que les collaborateurs soient sensibles aux problématiques de durabilité et possèdent déjà de bons réflexes dans leur vie de bureau. En ce qui concerne les processus métier à établir, ils vont être les pionniers de nouvelles manières de faire !


Il y a toujours un temps d’adaptation, d’ajustement, mais une fois assimilés et intégrés, ces processus vont devenir la norme et seront transmis à nos futurs collaborateurs. Même si la phase de transition est toujours un peu laborieuse, les bénéfices sont faciles à voir et doivent devenir un moteur d’implication.



Sur quoi repose le succès de l’obtention de la certification Travelife ?


Travailler de concert, vers des objectifs communs, c’est la clé du succès. S’il y a de gros changements à mettre en place, l’avenir proche nous le dira, il me semble essentiel que toutes les directions de marques embarquent et donnent du poids à cette démarche. La transversalité est une valeur cardinale de notre entreprise et je n’ai pas de doutes sur l’implication de tous dans cette initiative portée par nos présidents.


De plus, c’est important de communiquer ce que nous faisons à chaque étape du chemin. Les collaborateurs doivent comprennent pourquoi demain la machine à café va peut-être changer afin de s’aligner sur le référentiel Travelife ! (Rires). Je caricature, mais encore fois, la communication interne, le partage d’informations et l’implication collective sont la clé du succès !


Enfin, nous sommes en train de construire l’édifice avec des bases solides. C’est primordial de mettre les choses par écrit, car l’écrit reste et c’est vrai en tout temps. Si demain l’intégralité de ToundriCare démissionne, cela n’impacte pas nos processus, leur transmission et donc le succès de l’obtention de la certification Travelife.



Le mot de la fin ?


Nous avons hâte, c’est un projet qui fait beaucoup de sens ! Nous sommes aussi preneurs de toutes les bonnes idées et/ou initiatives. Nous invitons les collaborateurs à venir trouver l’un des membres du comité ToundriCare pour échanger. Je vais terminer en empruntant les mots de Jean-Christophe Viard : « Engageons-nous ! »


Si toi aussi tu as les yeux qui brillent lorsque l’on parle de développement durable, que tu as envie de rejoindre une équipe qui innove et s’engage, c’est par ici.


285 vues0 commentaire

댓글


bottom of page